Aller au contenu
Madrygin

L'affaire Michael Jackson vs Conrad Murray

Messages recommandés

 

Merci pour les news.

 

Je crois que l'on va avoir beaucoup de nouveaux scoops à l'approche du procès de ce con**** de dealer de Murray.

 

Donc je vais éviter de juger trop tôt.

 

C'est de pire en pire ce que l'on raconte quand même ( les enfants témoins, les mensonges de Murray...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tous ces documents ne sont que confirmation de tous les propos pris pour des rumeurs pendant la semaine suivant le 25 juin ..... Michael était bel et bien mort avant l'arrivée des secours.

Portons un intéret à tout ce qui se dit ou s'écrit, il y a peut-être des vérités perçues comme du bla-bla, rien n'est à négliger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

C'est de pire en pire ce que l'on raconte quand même ( les enfants témoins, les mensonges de Murray...)

 

Au départ, ils disaient qu'il n'y avait que Prince qui avait vu quelque chose. J'espère qu'ils en ont vu le moins possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis choquée.... j'ai hâte que le procès commence parce que j'ai vraiment besoin de connaitre une partie de la vérité.

C'est quand même étrange que les langues se délient maintenant ?! Pourquoi ne pas avoir fait leurs déclarations tout de suite après le décès, au moins la licence de Murray aurait peut-être été suspendue plus tôt !!

Je suis de plus en plus convaincue que Murray est responsable de A à Z. Et dire que Michael pourrait être toujours vivant... :(

 

Murray :cowboy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au vu de tous ces éléments, je comprend mieux la demande par la famille de requalification des charges qui pèsent sur Murray. Pourtant je pense que le meurtre sans préméditation, en l'absence de mobile, sera dur à obtenir :(

Il y a pas moyen de trouver des charges additionnelles ?? genre dissimulation de preuves, fuite ..... vu qu'aux US les charges sont cumulatives je le chargerais volontiers comme un baudet :censored:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Article mis à jour.

 

Les déclarations d'Alberto Alvarez sur les derniers instants de Michael Jackson .

 

Alberto Alvarez, Faheem Muhammad et Michael Amir Williams sont tous trois représentés par le même avocat, Carl Douglas, et ont été interrogés séparément le 31 août 2009. Aucun des trois ne s'est exprimé publiquement au sujet des faits survenus le 25 juin. M. Alvarez a déclaré à la police qu'il était arrivé au domicile de Michael Jackson à 10h20 du matin ; il attendait dans un poste de sécurité situé à l'extérieur de la maison de recevoir les instructions pour la journée. A 12h17, son téléphone a sonné. Au bout du fil, Michael M. Williams. Ce dernier lui a annoncé qu'il venait de recevoir un appel de Murray lui annonçant que Michael Jackson "avait des problèmes".

 

Alberto Alvarez s'est alors précipité dans la maison et s'est rendu à l'étage où il a découvert Murray au chevet du lit, en train de pratiquer d'une seule main des manœuvres de réanimation cardio-pulmonaire. Il a demandé au médecin ce qui s'était passé et Murray a répondu : "Il a eu une réaction, il a eu une mauvaise réaction".

 

Puis Murray a saisi quelques flacons avec un bouchon caoutchouté et a ordonné à Alberto Alvarez de les mettre dans un sac. Le responsable de la sécurité a saisi un sac plastique sur le sol, Murray y a placé les flacons puis a demandé à M. Alvarez de mettre ce sac plastique dans un sac en toile marron. Murray lui a ensuite ordonné de retirer une poche à perfusion du pied où il se trouvait et de le mettre dans un sac en toile bleu. Il a obtempéré et a constaté que la poche possédait un embout contenant une substance laiteuse. Alberto Alvarez a déclaré à la police qu'il ne savait pas ce qu'il était advenu des sacs, pas plus qu'il ne savait ce que contenaient les flacons. Deux jours après la mort de Michael Jackson, après plusieurs heures d'interrogatoire, Conrad Murray avait fini par orienter les policiers vers un placard situé dans la chambre de l'artiste, où les enquêteurs avaient retrouvé du propofol et d'autres sédatifs dans un sac.

 

Selon M. Alvarez, Murray a attendu que les sacs soient remplis avant de lui ordonner d'appeler les secours. C'est à ce moment que Faheem Muhammad s'est précipité dans la chambre et a commencé à pratiquer un massage cardiaque tandis que Murray essayait le bouche-à-bouche. Murray a avoué à cette occasion que c'était la première fois qu'il pratiquait des manœuvres de réanimation (ce que l'avocat du médecin, Ed Chernoff, dément).

 

Selon Alberto, Murray a ensuite placé une "machine marron foncé avec des câbles" sur les doigts de Michael Jackson. La police a par la suite déclaré avoir retrouvé un oxymètre de pouls au domicile de l'artiste (ce dispositif mesure le rythme cardiaque et évalue la quantité d'oxygène dans le sang).

 

A 12h27, six minutes après l'appel d'urgence, les secours sont arrivés au domicile et ont constaté à 12h29 que le coeur ne battait plus et que Michael Jackson ne respirait plus. Cependant, selon Alberto et Faheem Muhammad, Murray a déclaré aux secours qu'il percevait encore un pouls faible dans la région de l'aine. Les urgentistes ont alors tenté de lui injecter deux stimulants cardiaques qui n'ont produit aucun effet et ont annoncé qu'il fallait arrêter la réanimation. Conrad Murray a insisté pour qu'elle soit poursuivie dans l'ambulance, déclarant qu'il en prenait la responsabilité. Ce n'est qu'à 13h07 que Michael Jackson a été transporté à l'hôpital UCLA, où les médecins ont de nouveau essayé plusieurs techniques de réanimation. Le décès a finalement été prononcé à 14h26.

 

Michael Amir Williams a déclaré à la police qu'il avait vu Conrad Murray pleurer après l'annonce du décès. Le médecin lui a demandé s'il pouvait le ramener à Holmby Hills pour qu'il récupère la crème. Williams en a discuté avec Muhammad et ils ont convenu ensemble qu'il ne fallait pas laisser le médecin retourner sur la scène. Ils ont alors inventé une histoire et ont raconté à Murray que la police avait récupéré toutes les clés des véhicules dans le cadre de l'enquête. Murray leur aurait alors annoncé qu'il allait prendre un taxi et Williams l'a vu quitter l'hôpital.

 

Source : ElusiveShadow.com / Associated Press

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y crois de plus en plus à cet historique, ça colle parfaitement, il voulait faire disparaître les preuves mais n'y ait pas parvenu alors il s'est enfui. Et la réa c'était pour amuser la galerie. Par contre de la réa logiquement il a au moins du en faire pendant ses études.

A ce propos faudra que je cherche où il les a passé, ça reste flou pour moi il a terminé ses études à Trinidad ou aux Etats Unis ?? Il y a des fois ou je me dis qu'on va finir par apprendre qu'il a jamais fini sa médecine et obtenu une équivalence aux states en présentant des documents bidons (c'est ma minute parano).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le coup de "il n'a jamais fait de manaoeuvre de réa de sa vie" c'est impossible. Ce sont les bases même de la médecine, on t'apprend déjà  un minimum quand tu fais un stage de secourisme et autre. Et en plus il est cardiologue. J'espère qu'ils ne diront pas trop de conneries les témoins contre Murray, sinon ils vont se discréditer tout seul -_-'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le coup de "il n'a jamais fait de manaoeuvre de réa de sa vie" c'est impossible. Ce sont les bases même de la médecine, on t'apprend déjà  un minimum quand tu fais un stage de secourisme et autre. Et en plus il est cardiologue. J'espère qu'ils ne diront pas trop de conneries les témoins contre Murray, sinon ils vont se discréditer tout seul -_-'

 

Ses avocats n'arrivent même pas être d'accord sur leur version, alors les témoins :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici quelques renseignements sur Murray :

 

" Selon le site vitals.com, qui permet aux patients de noter les médecins, le Dr Murray a effectué ses études de médecine en 1989 à Meharry Medical College School of Medicine à Nashville, Tn.

Puis a obtenu un poste d'interne dans la même école en 1992.

Il a complété ses études avec une bourse de recherche en cardiologie en 1995 à la même école, ainsi qu'une autre année en cardiologie interventionnelle.

Le Dr Murray est affilié à Tidwell Doctors Hospital à Houston, TX, Sainte-Rose Dominican Hospital, à Henderson, NV, et St.Rose - Rose de Lima & Sienne Campus.

Son profil sur le site le décrit comme un spécialiste en médecine interne, spécialisé en cardiologie et les maladies cardiovasculaires, tandis que sur un autre site, il est répertorié comme travaillant pour Global Associates cardiovasculaire à Las Vegas, NV.

Avant que son nom soit lié à la mort de Jackson, le Dr Murray a été décrit par les patients sur le site vitals.com comme le " meilleur" cardiologue et " l'un des médecins les plus soucieux que j'aie jamais rencontrés".

 

Source http://www.thaindian.com

Traduit " à l'arrache" par Angeleyes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK merci, normalement j'ai des mes archives un autre article ou il est mentionné que plus jeune il tapait l'incruste dans les soirées de la haute société de Trinidad en se faisant passer pour médecin alors qu'il avait pas commencé ses études. L'article tendait à démontrer que tout "médecin des pauvres" qu'il était, il était attiré par le luxe et les paillettes.

Voilà  c'est cet article (dailymail).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici quelques renseignements sur Murray :

 

" Selon le site vitals.com, qui permet aux patients de noter les médecins, le Dr Murray a effectué ses études de médecine en 1989 à Meharry Medical College School of Medicine à Nashville, Tn.

Puis a obtenu un poste d'interne dans la même école en 1992.

Il a complété ses études avec une bourse de recherche en cardiologie en 1995 à la même école, ainsi qu'une autre année en cardiologie interventionnelle.

Le Dr Murray est affilié à Tidwell Doctors Hospital à Houston, TX, Sainte-Rose Dominican Hospital, à Henderson, NV, et St.Rose - Rose de Lima & Sienne Campus.

Son profil sur le site le décrit comme un spécialiste en médecine interne, spécialisé en cardiologie et les maladies cardiovasculaires, tandis que sur un autre site, il est répertorié comme travaillant pour Global Associates cardiovasculaire à Las Vegas, NV.

Avant que son nom soit lié à la mort de Jackson, le Dr Murray a été décrit par les patients sur le site vitals.com comme le " meilleur" cardiologue et " l'un des médecins les plus soucieux que j'aie jamais rencontrés".

 

Source http://www.thaindian.com

Traduit " à l'arrache" par Angeleyes.

 

Mon dieu que c'est drôle tout cela, tant de qualifications, spécialiste de ceci de cela, et pourtant il a montré ce fameux 25 juin un bien triste niveau qui ne s'élève guère au delà  de la 3 ème année de medecine, ben non que dis-je?! , en 3 ème année on sait déjà  comment marche un scope, et reconnaitre les urgences vitale, bon alors... , 1ère année de medecine.

 

Bon, il a quand meme mis du flumazenil(procuré certes illegalement mais bon passons), mais c'est con parceque ça c'est pas l'antidote du propofol, c'est celui des benzo, et les benzo, c'est sur qu'il en avait aussi dans le sang,et meme si ça a contribué à l'arret respiratoire, ce ne sont pas eux qui ont provoqué la mort, alors il pouvait toujours aller se faire cuire un oeuf avec son flumazenil.

le mieux ça aurait été de laisser le propofol dans les placard des blocs des hôpitaux .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, il a quand meme mis du flumazenil(procuré certes illegalement mais bon passons), mais c'est con parceque ça c'est pas l'antidote du propofol, c'est celui des benzo, et les benzo, c'est sur qu'il en avait aussi dans le sang,et meme si ça a contribué à l'arret respiratoire, ce ne sont pas eux qui ont provoqué la mort, alors il pouvait toujours aller se faire cuire un oeuf avec son flumazenil.

le mieux ça aurait été de laisser le propofol dans les placard des blocs des hôpitaux .

 

Ca prouve qu'il savait pour les Benzo, il pourra pas le nier. Le seul truc qu'il pourrait nier c'est d'avoir injecté le propofol (oui MJ c'est fait ça tout seul dans la jambe :rolleyes: ), mais puisqu'il a planqué les bouteilles et que MJ a pas pu se le procurer tout seul ......

Mais comment il peut plaider non coupable ?? c'est un non sens :death2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon dieu que c'est drôle tout cela, tant de qualifications, spécialiste de ceci de cela, et pourtant il a montré ce fameux 25 juin un bien triste niveau qui ne s'élève guère au delà  de la 3 ème année de medecine, ben non que dis-je?! , en 3 ème année on sait déjà  comment marche un scope, et reconnaitre les urgences vitale, bon alors... , 1ère année de medecine.

 

Une incohérence de plus, un vrai délire ..... serait-ce un fake :censored:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alberto Alvarez apporte de nouveaux éléments sur les derniers instants de Michael Jackson

 

Note : certaines descriptions contenues dans cet article peuvent choquer les personnes sensibles.

 

Selon des documents obtenus par l'Associated Press, le Dr Conrad Murray a interrompu la réanimation de Michael Jackson le 25 juin 2009 et a attendu avant d'appeler les secours afin de récupérer les flacons de médicaments présents sur les lieux. Ce témoignage a été fourni aux enquêteurs par Alberto Alvarez, l'un des responsables de la sécurité et de la logistique employés par la popstar. M. Alvarez avait été appelé par Murray au chevet de l'artiste alors que ce dernier se trouvait déjà  en détresse cardio-respiratoire.

 

Selon Alberto Alvarez, lorsqu'il s'est précipité dans la chambre, Michael Jackson était allongé sur le lit, une intraveineuse dans la jambe, la bouche grande ouverte, les yeux ouverts et ne présentant aucun signe de vie. Le chef de la sécurité aurait alors pratiqué des manoeuvres de réanimation, relayé à un moment donné par Conrad Murray qui aurait effectué un bouche-à-bouche pour tenter de ramener l'artiste à la vie. M. Alvarez affirme également que deux des enfants de la star, Prince et Paris, ont fait irruption dans la chambre et se sont mis à pleurer en découvrant la scène. Une nourrice a alors été appelée pour les éloigner et ils ont été conduits à l'extérieur de la maison où ils ont patienté dans un véhicule.

 

Les documents racontent aussi une scène survenue à l'hôpital, après que le décès de Michael Jackson ait été officiellement prononcé : Murray aurait insisté pour retourner dans la propriété d'Holmby Hills afin de récupérer une crème qui appartenait à l'artiste "pour éviter que le monde entier ne la découvre".

 

Contacté par l'AP, l'avocat de Conrad Murray, Ed Chernoff, a affirmé que son client n'avait jamais tenté de dissimuler des médicaments. Il a précisé qu'Alberto Alvarez avait été interrogé à deux reprises par la police et avait donné différentes versions de la scène survenue dans la chambre de Michael Jackson.

 

"Il n'avait dit aucune de ces choses et puis, deux mois plus tard, d'un seul coup, [il raconte que] le médecin jette des flacons dans un sac. Les déclarations d'Alvarez sont en contradiction avec ses propos précédents. Nous gérerons ça lors du procès".

 

Outre Alberto Alvarez, l'accusation pourra s'appuyer sur le témoignage de Faheem Muhammad, chauffeur et garde du corps qui était également présent dans la chambre avant l'arrivée des secours. Des documents récemment dévoilés par News Of The World, dont l'authenticité n'a pas encore été confirmée, révèlent que l'état de Michael Jackson était déjà  irréversible à l'arrivée des secours : malgré des injections répétées de substances destinées à stimuler son coeur, une intubation immédiate, aucun pouls n'était perceptible, il ne respirait pas, avait les pupilles dilatées et sa pression sanguine était nulle.

 

La prochaine audience qui verra Conrad Murray confronté à la justice se tiendra dans deux semaines à Los Angeles.

 

Source : ElusiveShadow.com / Associated Press

 

pauvre gosse a leurs age ça doit etre traumatisant de perdre un parent mais le voir mort de leurs propre yeux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'avocat du Dr Conrad Murray, le médecin de Michael Jackson, qualifie «d'incohérentes» les allégations d'un témoin qui affirme que son client a tardé avant d'appeler du secours le jour du décès du chanteur.

 

Selon Alberto Alvarez, un employé de Jackson, Dr Murray aurait interrompu les manoeuvres de réanimation pratiquées sur l'artiste pour cacher des flacons de médicaments sous ordonnance (des fioles de Propofol). Il aurait également tardé à appeler les paramédics.

 

Lorsqu'il se serait pointé dans la cambre de Jackson, au matin, Alvarez aurait vu le chanteur branché à un soluté. Il ne montrait aucun signe de vie. Murray tentait alors de la réanimer d'une seule main.

 

Alvarez aurait fait part de ces événements alors qu'il s'adressait à des enquêteurs qui souhaitaient faire la lumière sur le décès de Jackson.

 

Me Ed Chernoff, l'avocat de Murray, a qualifié ce témoignage «d'incohérent».

 

«Ce dernier a été fait plus de deux mois après la mort de Michael Jackson (le 25 juin). Il ne concorde pas avec la déclaration faite par Alvarez à la police la journée où M. Jackson a été conduit à l'hôpital. De plus, il ne concorde pas avec plusieurs preuves physiques retrouvées sur les lieux (du décès)», a dit l'homme de loi sur le site Web de son cabinet d'avocats.

 

Chernoff s'attend à d'autres fuites du genre mais ne veut pas que le procès de son client se déroule dans les médias.

 

Dr Murray est accusé d'homicide involontaire suite à la mort de Michael Jackson. Il a plaidé non coupable.

 

(sources: BBC News, People, Usmagazine.com)

Showbiz.net/mjackson.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il fallait s'y attendre, les avocats font leur boulot, ils vont tenter de discréditer les témoignages des témoins.

 

C'est dommage que Alvarez n'est pas parlé tout de suite.... car je crois qu'il y a du vrai dans tout ce méli mélo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que je vais balancer tout ce que j'aurais sous la main quand le procès de ce con**** va commencer!

Tout va passer par la fenêtre. Tout va m'énerver en plus! J'vais vouloir fracasser n'importe quel idiot qui m'emmerdera , faut vraiment que je trouve un truc qui va me calmer.

 

 

Voila où mène l'argent!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Début avril ...c'est bientôt! Les informations devraient se démultiplier et s'accélérer. Même si nous en avons quelques unes à nous mettre sous la dent, il me semble que cela reste "relativement" confidentiel pour l'instant... tout semble confirmer pourtant que Murray est un vrai porc, s'en est ridicule en termes d'incompétences, (à croire qu'il le fait exprés!), et qu'il a bien par "insouciance" assasiner MJ. Oui, RYW, je pense comme toi... tout ceci est un énorme gâchis et n'aurait pas dû arriver... Pas ainsi du moins...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La porte-parole de la défense de Conrad Murray a suggéré que l'équipe adverse était à l'origine de la diffusion de ces documents. "Ces tactiques ridicules du bureau du procureur n'ont d'autre but que de jeter un oeil à notre défense parce qu'ils ne sont pas assez sûrs de leur propre dossier pour faire condamner le Dr Murray donc ils sont obligés d'utiliser ces petites astuces pour essayer de le coincer. Nous ne mordons pas à l'appât. De toute évidence, nous avons une explication. Mais quelle quantité d'informations partage-t-on maintenant et quelle quantité d'informations partageons-nous au tribunal ?"

 

Sandi Gibbons, porte-parole du bureau du procureur général de Los Angeles, a tenu à préciser dans les médias que l'accusation n'était pas à l'origine de la fuite ayant rendu publics ces documents. "Je ne sais pas à quels documents l'AP se réfère et je ne peux pas confirmer que ce qu'ils ont en leur possession est authentique. Mais nous ne divulguons pas ce genre de choses. Je suis outrée que l'on nous accuse d'essayer d'influencer ça".

Source : ElusiveShadow.com

 

 

Par ailleurs, d'apres une dépêche de l'aAFP, le procureur général de Californie de Los Angeles a demandé à la Cour suprême de suspendre la licence médicale de Murray.

Edmund Brown, a déclaré dans un communiqué que son bureau avait déposé des documents au tribunal de suspendre la licence Conrad Murray en Californie "jusqu'à ce que la procédure pénale engagée contre lui est terminée."

 

Murray "a administré à Michael Jackson une dose létale de propofol, ainsi que d'autres médicaments" a prétendu Brown dans sa demande.

 

"Murray a administré une dose fatale de Propofol, ainsi que d'autres drogues à Michael Jackson. Nous allons démontrer à la Cour qu'il s'agissait d'une sérieuse erreur de jugement de sa part, et qu'il doit par conséquent être interdit de pratiquer la médecine."

Source : AFP/mjackson.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

"Murray a administré une dose fatale de Propofol, ainsi que d'autres drogues à Michael Jackson. Nous allons démontrer à la Cour qu'il s'agissait d'une sérieuse erreur de jugement de sa part, et qu'il doit par conséquent être interdit de pratiquer la médecine."

Source : AFP/mjackson.fr

 

 

 

Bientôt 1 ans après! Sont super rapides aux USA!

 

Je trouve ça incroyable qu'il puisse encore pratiquer! C'est complètement dingue.

 

Il n'a aucune honte en plus! C'est vraiment un con**** de première!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Katherine Jackson souhaiterait une réévaluation des chefs d'accusation

 

 

D'après un article du New York Daily News, Katherine Jackson aurait été informée des déclarations selon lesquelles le Dr Conrad Murray a interrompu la réanimation de son fils pour dissimuler des flacons de médicaments. Selon son avocat, Adam Streisand, la mère de Michael Jackson réclamerait une réévaluation des chefs d'accusation et souhaiterait que l'homicide involontaire soit délaissé au profit du "second-degree murder". Cette appellation peut renvoyer à deux types de situation : le cas d'un meurtre commis sans préméditation ou sans planification ; le cas d'un décès occasionné par une conduite dangereuse avec intention de nuire (l'homicide involontaire peut lui aussi être la conséquence d'une conduite dangereuse mais l'intention de nuire est absente).

 

"Mme Jackson n'a jamais douté du fait que cet homme a assassiné son fils et ces nouvelles révélations, si elles sont vraies, signifient que des chefs d'accusation supplémentaires doivent être ajoutés en accord avec la gravité de ses crimes", a déclaré l'avocat.

 

Selon Adam Streisand, si les révélations de l'Associated Press sont exactes, le fait que Murray ait ainsi quitté le chevet de Michael Jackson constituerait une preuve de "l'intention de nuire" et justifierait donc la requalification des chefs d'accusation : "Les actes supposés suggèrent que le Dr Murray a délaissé son rôle de médecin ou d'être humain ordinaire pour se sauver lui-même au lieu de sauver son patient".

 

L'avocat général de Californie, Jerry Brown, a déposé une motion réclamant que Conrad Murray soit privé du droit d'exercer la médecine dans l'Etat au moins jusqu'à la fin des procédures légales en cours.

 

Source : ElusiveShadow.com / NY Daily News

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

signifient que des chefs d'accusation supplémentaires doivent être ajoutés en accord avec la gravité de ses crimes"

Comme je l'ai dit plus haut, ajouter des charges serait sans doute l'idéal et "moins risqué" si j'ose dire, qu'une requalification. Parce que "l'intention de nuire" prouvant le meurtre au 2d degré, c'est un peu à double tranchant :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...