Aller au contenu
Découvrez de belles choses de Michael Jackson

Messages recommandés

Hier soir, Jermaine Jackson a donné un show au rabais

Image IPB

Théâtre des Variétés (Paris IIe), 23 heures. Lorsque Jermaine Jackson s'est emparé du micro, toute la salle s'est demandée si elle allait assister à un show intégralement en play-back.
Mais après l'intervention d'un technicien, un filet de voix a fini par se greffer sur une bande-son bruyante et crachotante.
Cette première minute chaotique a donné le ton du spectacle « You Are not Alone », que donnait hier soir le frère de Michael, pour la première fois, au Théâtre des Variétés.

Dans un décor de bric et de broc, où un canapé rouge sans charme trônait au milieu de fauteuils en bois sculpté encadrés de deux gerbes dignes d'un enterrement, Jermaine a entrepris de raconter « son » Michael.
Le quatrième garçon de la fratrie Jackson entendait transposer sur scène la biographie qu'il a publiée l'an dernier. Derrière Jermaine, le cheveu cranté et le costume lilas bordé de paillettes, des photos de famille ont commencé à défiler. Celles du premier concours de chant, des costumes « fabriqués par notre mère » ou des couvertures de magazines des Jackson Five.
Des images ou des vidéos souvent floues, commentées par les propos convenus de Jermaine Jackson (« Comme vous pouvez le voir sur cette photo, nous adorions nous amuser »...), traduits par une voix off hésitante qui semblait singer Nelson Monfort, mais avec un niveau d'anglais de collégien.

Des photos floues et des propos convenus

Le frère de Michael s'est attardé sur la période Jackson Five, n'abordant que très peu la carrière solo de MJ. Quand il a évoqué le procès pour attouchements sexuels qu'a dû affronter le King of Pop, ce fut pour déclarer que la star était « innocente à 1000% ». Un peu plus tard, Jermaine racontait comment il avait appris la mort de son frère et essuyait une larme dans un mouchoir en tissu... Ce curieux récit était entrecoupé de chansons susurrées, issues du répertoire des Jackson Five ou de standards américains.
Face à ce show baroque, la salle, remplie à grands renforts d'invitations et de places bradées sur Internet, applaudissait poliment. Avec l'impression d'assister à un spectacle intime et parfois touchant, mais au rabais.

Informations sur www.theatre-des- varietes.fr. Puis en tournée dans les casinos Barrière.

Sources : leparisien.fr / MJackson.FR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jermaine Jackson : sa tournée vire au fiasco

Image IPB

Alors que la presse n'a pas été tendre avec son spectacle "You're not alone", Jermaine Jackson a décidé d'annuler la dernière représentation qu'il devait donner demain à Lille.
RTL a eu confirmation que le frère de Michael Jackson avait pris cette décision suite à des vives divergences avec le producteur du spectacle qui n'aurait pas tenu ses engagements.

Jermaine Jackson fait donc un retour raté en France.

Les trois concerts qu'il devait donner avec ses frères mi-février en France sous le nom de "The Jacksons" ont été également été annulés, comme l'avait révélé RTL le 17 janvier dernier.

Cette fois c'était le taux de remplissage qui n'était pas suffisant. La productrice des concerts avait avancé la thèse d'une confusion dans l'esprit du public entre les deux événements.

Sources : .rtl.fr/MJackson.FR


Deauville (Calvados). La guerre entre Jermaine Jackson et son producteur

http-~~-//videos.ouest-france.fr/video/080ceaf4ed7s.html

Le frère aîné de Michael Jackson, dont la tournée est raillée par les médias, met en cause son producteur David Serero... qui lui renvoie la balle.

« J'ai demandé à M. David Serero un décor Louis XVI ainsi qu'un équipement son et lumière professionnel... Que je n'ai jamais obtenu », fustige Jermaine Jackson. Durant le spectacle, les chansons sont interprétées en play-back.
Il était convenu, selon l'Américain, qu'il soit accompagné sur scène « d'un orchestre live » mais « M. David Serero l'a annulé à la dernière minute ».
« Faux », répond le producteur qui lui aurait proposé des musiciens « qu'il a refusés. »
David Serero contre-attaque : « Je lui avais pourtant dit que le public français n'accepterait pas qu'il chante en play-back. J'ai eu beaucoup d'annulations, j'ai vu des spectateurs quitter la salle en plein milieu... Les critiques sont entièrement justifiées. »


Sources : ouest-france.fr/MJackson.FR


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...