Aller au contenu
Découvrez de belles choses de Michael Jackson

El Diabolo

Membre
  • Compteur de contenus

    9 083
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    24

À propos de El Diabolo

  • Rang
    Just eat it.
  • Date de naissance 18/06/1940
  1. Il ne dit pas que ça. Il dit aussi qu'à la place de Michael, il n'aurait pas payé. Il sous-entend un peu qu'il y a anguille sous roche. Mais bon rien de méchant, il avoue en effet qu'il ne connaît pas bien l'affaire.
  2. Je n'ai jamais dit le contraire. Je fais juste remarquer que Michael n'était pas rancunier. Voici l'avis d'Elton John :
  3. George Michael ne connaissait pas Michael personnellement. Il était donc comme le mec lambda qui le voyait uniquement à travers les médias. Michael n'était pas soutenu par le showbiz (je ne vais pas soutenir un weirdo pedo, ça va nuire à mon image), sauf par ses amies proches comme Elizabeth Taylor. Elton John le croyait coupable aussi... Et pourtant Michael lui a dédié la chanson "Blood on the dancefloor". Même les plus grands artistes peuvent dire les plus grandes conneries, ça n'enlève rien à leur talent.
  4. Sympa cette vidéo, ça me rappelle le jeu "Ready 2 Rumble 2" qui date de 2000 si mes souvenirs sont bons. Un boxeur de ce jeu n'était autre que Michael. La voix du personnage en revanche, était celle d'un très mauvais imitateur.
  5. El Diabolo

    [Album] History

    On a tous envie d'y croire. Mais Prince avait quand même un égo de la taille de Jupiter, donc se retrouver en background vocals d'une chanson de Michael Jackson me paraît très peu envisageable. La même année (1995), Prince était aux AMA et quelques artistes ont chanté "We are the world" sur scène. On voit sur la vidéo que Prince en a sacrément rien à foutre et passe son temps à sucer sa sucette. La probabilité pour que Prince ait chanté sur un titre de MJ est proche de zéro, sans vouloir jouer les rabat-joie.
  6. El Diabolo

    [Album] History

    Très intéressant. Je ne savais pas pour les disques argentins argentés.
  7. Si quelqu'un avait dû se rétracter au dernier moment, ça aurait plutôt été Michael (pardon.)
  8. El Diabolo

    Happy Birthday

    Je te le fais pas dire. Personnellement je n'ai pas vu passer ces années. Mais on se sent en effet plus vieux depuis la disparition de personnes qui ont toujours été là comme David Bowie, Whitney Houston, Prince, George Michael, Framboisier des Musclés... Et là tu commences à parler comme un vieux con en te disant que ta jeunesse est derrière toi et qu'il faut apprécier chaque minute de la vie car peut-être que tu ne seras plus là dans 20 printemps. Tiens, ça te dirait de mater un film d'Ingmar Bergman ?
  9. ça se voit comme le nez au milieu de la figure, sans mauvais jeu de mots. Cela dit, on s'en fout royalement qu'il soit le géniteur ou pas. Il est leur père, point. Concernant l’œuvre de ce sujet... C'est le maquillage le plus grossier que j'ai jamais vu. Ils ont bien fait d'annuler.
  10. Un petit bijou funk qui vieillit très bien. Rien que pour "Don't stop 'til you get enough", cet album devrait être vénéré par tous les amateurs de musique. C'est un album fait à la fois pour danser et régaler les oreilles. Il est fort dommage qu'il soit souvent éclipsé par tous les autres albums à partir de Thriller, même s'il est est vrai que Michael Jackson ne serait jamais devenu un des plus grands artistes de tous les temps s'il n'avait fait que des albums du style d'Off the Wall. Je prends énormément de plaisir à réécouter des titres comme "Rock with you", "Get on the floor", "Off the wall", "I can't help it", "Burn this disco" out et même "She's out of my life". C'est à partir de cet album que le génie de MJ commence à faire surface, il a réussi à faire une pure tuerie à seulement 21 ans. Il y a une phrase que j'adore tout particulièrement dans cet album et que j'aime me répéter : "life ain't so bad at all if you live it off the wall" (la vie n'est pas si mal que ça si tu la vis hors des conventions.) Et c'est bien vrai, pensez-y. Off the wall est l'album qui lui a mis le pied à l'étrier pour devenir une star interplanétaire. Il aurait pu se reposer sur ses acquis après le succès de cet album, mais il a réussi à aller encore plus loin par la suite. Off the wall, en gros, était un message pour dire "voilà ce que je suis capable de faire, et ce n'est qu'un début. Des questions ?"
  11. Oui, et puis c'était déjà pris par une autre immense star :
  12. De toute façon, Jermaine n'aurait jamais pu devenir une star aussi grande que Michael avec un prénom pareil.
  13. Je les ai toujours trouvé superbes ces photos de Kenny Rogers, je pensais que celle avec le chapeau était de lui également. Je veux cette photo en poster.
  14. En effet, concernant la déclaration de Bénichou, on peut juste dire que c'est un gros con, mais on ne peut pas l'empêcher de parler. On va pas sortir une pétition à chaque fois que quelqu'un fait une remarque désobligeante à propos de Michael, ou même quand les médias se trompent. Ces actions menées par les fans ne font que conforter les médias dans l'idée que nous sommes une bande d'hystériques sans crédibilité. Laissons-les dans leur ignorance, les gens qui font vraiment l'effort de s'intéresser à Michael peuvent avoir leur propre avis, on finit bien par s'émanciper de ce que la presse veut bien nous raconter.
×
×
  • Créer...