Aller au contenu
Découvrez de belles choses de Michael Jackson

Polochon

Membre
  • Compteur de contenus

    3 417
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    6

Tout ce qui a été posté par Polochon

  1. Avant même de se lancer dans de grandes théories et recherche : il a été marié à Lisa Marie Presley, un an ou deux je crois. Et je doute très fort que quelqu'un comme Lisa Marie Presley soit aussi longtemps en couple avec quelqu'un de manière totalement platonique. Après, qu'est-ce que quelqu'un de "pur" ? Il avait des états d'âme, comme tout être humain. Et ces états d'âme l'ont amené à faire des choses peu recommandables. Il était très porté sur l'argent aussi, je doute par exemple que la manière avec laquelle il a acquis le catalogue d'ATV ait eu une influence positive sur son karma !
  2. Longtemps après la bataille, mais si vous passez dans le coin : il est fréquent que, en vue d'une tournée, des "versions de concert" soient enregistrées. Dans les conditions du live, mais en studio. Le public a donc l'impression d'entendre une prise de son directe, petites erreurs comprises, alors que les artistes ont la sécurité de savoir qu'une bande est en train d'être jouée. Je ne dis pas que c'est ce qui s'est passé pour cette tournée, je n'en sais absolument rien. Il n'empêche qu'avec des vidéos on pourrait se faire une idée mais je crois qu'il n'y en a pas de cette tournée, ou pas d'officielle ? Dans tous les cas, si vidéo il y a, "de près" ça se remarque souvent quand ils font ça : petits décalages, un passage qui se joue alors que le musicien n'a pas les mains sur son instrument (ou pas où il faudrait si on connaît l'instrument), etc. Je ne sais pas si ça se faisait déjà en 1996 mais je supposerais que oui. Aujourd'hui en tout cas, ça n'est pas rare (notamment pour les instruments).
  3. Pour moi ça sonne plus comme des "essais vocaux": en une seule chanson, il essaie plusieurs styles, il n'y a pas vraiment de cohérence générale et les arrangements sont très simples. Ca sonne bien, c'est pas le problème, mais selon moi c'est plus "un essai studio" qu'une chanson à part entière. (Et ce que ça ait été enregistré avant ou après Invincible.) Sinon c'est mignon de voir que là, alors qu'il s'essaie à d'autres manières d'utiliser sa voix, on ne peut pas douter de qui chante. Alors que quand on essaie de nous faire passer des vessies pour des lanternes... enfin vous voyez l'idée quoi!
  4. D'un autre côté, je doute que celui qui a "inventé" un système de comptage (genre en base de 10 avec un 0...) se doutait qu'un jour ça finirait en équation sur des dizaines de lignes pour faire des démonstration physiques diverses et variées! A quoi ça sert? Comme l'a dit Rock, dans l'immédiat à rien. Mais comme souvent dans les sciences, pour l'immédiat c'est "les à côtés" qui apportent quelque chose. Dans le cas présent, j'ai entendu dire qu'ils avaient fait partie des groupes de scientifiques (au sein du CERN) ayant mis en place ce qui allait devenir Internet, pour échanger sur les avancées des uns et des autres... et Internet n'est pas un petit truc mineur aujourd'hui, vous en conviendrez!
  5. Polochon

    NEVERLAND VALLEY RANCH

    Bah... ce qui coûte surtout cher dans ce truc, c'est "le jardin", pour ne pas dire le parc. Sinon ils peuvent en faire une sorte d'hôtel / maison de jeux géante, que sais-je mais seulement à l'intérieur, m'enfin si tout est parti ça veut dire qu'il faudrait tout remeubler... et gros sous. Après, de mémoire, Michael finançait les lieux en grande partie grâce à une partie du terrain louée à des éleveurs du coin: ça pourrait continuer à être le cas? M'enfin ne nous leurrons pas, la base du problème est qu'il faut des sous pour en faire quelque chose et l'entretenir au quotidien, les fans voient un truc qui accueillerait des enfants, gratuitement = aucun sou-sou = apaspossib'.
  6. Ah mais j'ai toujours eu un "radar à Paulo" de toute beauté, moi-même j'admire cette faculté parfois! Pour ce que j'ai dit sur Michael Jackson et les Beatles, je ne crois pas qu'il se soit jamais exprimé à ce sujet, et je ne suis évidemment pas dans sa tête, donc c'est de la pure spéculation hein. Mais vu sa personnalité en général, "sa manière de faire" etc., je pense sincèrement que ça a beaucoup joué.
  7. Pour rappel (même si c'est très ancien), il y avait déjà ce topic: http://www.mjackson.fr/index.php?/topic/596-michael-jackson-et-paul-mc-cartney/ Mais la tournure de la conversation a fait qu'on y a surtout parlé "business", alors qu'ici c'est plus "musique" apparemment (et c'est très bien comme ça). Sinon je persiste à dire que ça me choque de lire des choses comme: "L'un est devenu une plus grande star en faisant une carrière solo tandis que l'autre a connu ses plus grandes heures de gloire avec son groupe." = Les Beatles ont eu un impact social que Paul McCartney seul n'aura jamais plus à 70 ans et des poussières (il a soufflé ses 70 bougies il y a quelques jours!), mais c'est surtout dans les pays anglo-saxons que les Beatles jouaient dans des stades et autres très grosses salles, en solo Paul a su continuer à développer sa popularité pour jouer devant des centaines de milliers de personnes quand il fait des concerts gratuits (de nos jours, dans des pays pauvres)... et en France quand il est passé à Bercy il y a 6 mois ça a affiché complet en 10 minutes. Et vraiment complet-complet. Les "grands medias" en parlent moins, mais je ne suis honnêtement pas persuadée qu'il ait moins de "gloire" aujourd'hui que dans les années 60. Quand vous voyez qu'il casse la barraque au jubilé de la reine aussi, enfin etc. Mais bon, ch'uis fan et tout sauf objective... mais ne dites jamais "Paul McCartney? Ouais, m'enfin depuis les Beatles..." devant moi, sinon je mords! Accessoirement, je pense que si les Beatles ont eu une telle influence sur Michael, en dehors du fait que c'était un groupe de rock et que Michael aimait/adorait AUSSI le rock (...on a tendance à ne se rappeler que du "r'n'b" vu de France...), c'est surtout que c'était un des premiers (le premier?) groupe -de blancs- qui revendiquait ouvertement et sans la moindre retenue être influencé par des musiciens noirs. En les citant. Et des blancs aussi. Autant les noirs que les blancs, tant qu'ils étaient bons, en fait... en totale égalité. Paul a même écrit au moins une chanson sur les révoltes noires de la fin des années 60 ("Blackbird"), même aux concerts des Wings dans les années 70 il annonçait cette chanson comme telle. En résumé: un très bon exemple pour un musicien noir rêvant de réconcilier "musique de noirs" et "musique de blancs", et tant qu'à faire les communautés associées. Dangerous: honnêtement, il a fait bien mieux / au moins aussi bien, c'est juste quelques unes des plus populaires celles-ci. (Et je passe toujours "par phases", sur tous les forums où je suis inscrite... j'ai mes moments "ours en hibernation" quoi, en résumé!)
  8. Bah je suis lente aujourd'hui: le temps de réunir mes affaires, je m'apprête à partir seulement maintenant: j'arriverai à Châtelet dans les 13h15... mais c'pas grave j'ai noté ton numéro je bipperai en arrivant!
  9. Bon... moi j'avais retenu 13h, donc je pars là maintenant, je passerai un coup de fil si je ne vois personne devant "le mcdo" (en espérant que je pense bien au même McDo que vous!)
  10. Bon alors, z'avez pu en profiter pour prévoir des trucs pour mardi? Parce que là , ch'ais pas ce qui se passe avec cette journée, mais depuis hier TOUT LE MONDE me propose des trucs à faire ce jour-là ... alors j'aimerais bien m'organiser un petit planning!
  11. Ah ben vu que ça n'avançait pas sur le topic j'étais persuadée que vous gériez ça par MSN ou que sais-je? Bon bah j'espère que vous aurez réussi à vous accorder pour demain au final... Pour mardi là je suis trop claquée pour réfléchir, mais demain soir quand je rentre si ça n'a toujours pas avancé j'peux vous dire que ça va finir en organisation militaire! Rotudju!!! (Sinon en soit moi j'ai des rendez-vous dans l'après-midi, mais si le "premier rendez-vous" est à midi je peux déjeuner avec vous, filer à mes rendez-vous et revenir en fin d'après-midi... enfin on verra tout ça demain, pour le moment dodooooooooooooo!!!)
  12. Ah, par contre dimanche midi je ne pourrai pas, je serai en pleine visite de musée! Je me contenterai donc du 20: qu'est-ce qui est prévu pour ce jour-là , si quelque chose est déjà prévu?
  13. Mmh... il n'y a pas eu d'évolution genre sur le lieu tout ça? Finalement je dois voir des gens en début de journée dimanche, mais je pourrai me joindre à vous à partir de 18h, peut-être un peu avant. Comme c'est un dimanche le mieux serait sans doute une des brasseries "24h/24h" de Paris, sinon ça peut être compliqué le dimanche. Ou sinon, si on en reste à ce genre de petit nombre à la rigueur ça peut être chez moi... mais pas avant 18h, donc! Pareil pour le mardi, mais là par contre je suis toujours rentrée pour 19h30 au mieux: plutôt compter 20h par sûreté. Sinon il y a les brasseries 24h/24h donc, les McDo sympa aussi (ça existe!), etc. -Polochon, en attente de "news".-
  14. Il faudrait surtout avoir une idée du nombre de personnes pour pouvoir proposer un lieu?
  15. En semaine aussi je peux (...c'est juste qu'a priori je ne pourrai pas être "sur le lieu de rendez-vous" avant 19h30 - 20h). Pour le "où" bah... c'est pas les bars qui manquent à Paris? (Habitant Paris je pourrais proposer mon appartement aussi, mais j'ai peur qu'au-delà de 10 personnes ça devienne difficile chez moi... or on sera certainement bien plus!)
  16. A priori je peux être là aussi... peut-être un peu tard selon le jour, mais c'est la seule limite, puisque j'habite Paris! Même le dimanche tu n'es pas libre de la journée Loufok?
  17. Ah mais, encore une fois, quand il parle de l'époque post-Thriller, Manoeuvre ne fait que relayer un consensus assez général hein. A l'époque... et encore maintenant je pense, c'est juste que comme il est mort les gens en parlent moins. Mais si on leur pose la question, je suis sure que les 3/4 des critiques mucaux, et des gens en général, diront "ouais, jusqu'à Bad c'était bien, après... il a sorti des trucs? Ca m'a pas marqué(e)..." Donc ça n'est pas forcément de "la descente en règle", juste... le reflet de l'opinion générale!
  18. Borf, les membres de Kiss hein... ils changent d'avis comme de chemise, au grès du vent... et de la mode. J'ai beau adorer le genre auquel ils appartiennent je n'ai jamais réussi à accrocher à ce groupe, même avant de savoir à quel point il ne fallait -JAMAIS- écouter ou lire une interview d'eux... ch'ais pas, peut-être que le côté "à fuir - à fuir" de leur personnalité transparaît jusque dans leur musique?
  19. Je ne crois pas que Manoeuvre se revendique comme un "spécialiste de Michael Jackson", au contraire. Et je ne pense pas qu'il soit invité en tant que tel. Par contre il est censé être "un spécialiste de la musique populaire" (pas au sens réducteur du terme), et à ce titre dès qu'il y a un truc qui agite beaucoup le monde de la musique... on le trouvera fréquemment sur les plateaux télé pour en parler / s'il est en promo pour un autre truc à ce moment-là (il participe souvent à des biographies et autres livres musicaux), on glissera quelques questions là -dessus dans l'interview de promo.
  20. Ca, c'est une différence culturelle. Aux Etats-Unis, on paie assez fréquemment même quand on est innocent. Pour éviter un procès public (même si on gagne au final beaucoup de choses pas très gaies vont être déballées devant tout le monde), et pour aller plus vite. Même chose avec le "plaider-coupable": il n'est pas rare qu'un innocent accepte de plaider coupable sur une charge moindre histoire d'aller plus vite, éviter le risque d'un procès (exemple: évitez de plaider non coupable dans une affaire d'homicide contre un blanc si vous êtes noir aux USA...), etc. Les puritains verront tout ça comme des demi-aveux de l'acte plus grave, m'enfin dans l'ensemble... ils acceptent de considérer que si ça n'est pas allé plus loin, c'est que ça ne méritait pas d'aller plus loin. Les deux parties consentent à ces compromis après tout. En France par contre, où on ne connaît pas ces procédures... c'est beaucoup plus suspicieux. Ajoutez-y la circonstance d'un musicien porté aux nues jusqu'il y a peu (l'être humain adore avilire ses idôles, ça lui permet de se dire que "finalement, même lui n'était pas parfait / même moi avec les mêmes coups de chance j'aurais pu faire pareil / ..."), et vous aurez la présomption de culpabilité par principe, "parce que, quand même, c'est trop gros... et puis ça se voyait qu'il n'était pas normal ce type, maintenant on en a la preuve!"
  21. Philippe Manoeuvre était peut-être crédible dans les années 70 et 80, mais depuis c'est devenu ce que j'appelle "un aigri de la musique". A savoir quelqu'un qui vit dans sa jeunesse et refuse par principe toute évolution par rapport à ce qu'il a aimé dans sa jeunesse. Là vous avez l'exemple de Michael Jackson sous les yeux, mais il fait pareil pour -tous- les artistes qui essaient d'évoluer + -tous- les artistes qui essaient de faire quelque chose de nouveau. Par contre ceux (même nouveaux) qui font quelque chose d'un peu vieillot dans l'esprit, pas trop complexe comme à l'époque etc..., c'est des futurs très grands, "les nouveaux Beatles", "les nouveaux Stones", et que sais-je encore. Quand je suis sortie de "mon année Beatles" (où je n'ai écouté -que- les Beatles parce que ça suffisait à mon bonheur), je me suis abonnée à Rock&Folk, pour la réputation du magazine et parce que, "selon la légende", les rédacteurs appréciaient grosso modo la même musique que moi, Manoeuvre en tête évidemment (je -vénère- la musique des années 60, pas les gentils "yéyés" français mais tout le renouveau qu'a apporté le rock anglais, un peu les américains, etc...: c'est aussi le cas de Manoeuvre, il ne s'en cache jamais). En lisant ce magazine chaque mois... j'ai vite compris qu'ils étaient en fait très fermés d'esprit, se prenaient pour le centre du monde en matière d'appréciation musicale (genre: "mon avis est subjectif, j'en suis fier, mais ma subjectivité est universelle et je sais que tu partageras mon avis ô lecteur"). Manoeuvre plus que tout autre, mais pas que lui loin s'en faut. Après il faut bien se dire qu'il ne fait que refléter L'OPINION GENERALE dans les médias, tous (sauf peut-être les anglais?), à l'époque. C'est depuis sa mort que Michael a été réhabilité... un peu. Déjà parce qu'avant quand on parlait de lui, c'était pour ajouter immédiatement après: "qui a été accusé de pédophilie en 1993 et 2005". A peu près tous les médias traitaient le procès de 2005 comme la "chronique d'une condamnation annoncée" (France 2 un peu moins fortement que les autres, pour ça que je suivais à travers eux). Ou bien: "qui ne fait certes plus grand chose de notable depuis la fin des années 80". Sans parler du noir devenu blanc parce qu'il avait des problèmes d'identité voire "rejetait sa négritude" (entendu quelques jours après sa mort par un psychologue à la manque, heureusement que je n'étais pas dans la même pièce sinon je l'aurais trucidé sur place!!!), etc... Au moins maintenant, quand les médias parlent de Michael, ceux qui sont persuadés de sa pédophilie, folie furieuse etc..., ont la descence de se taire, ceux qui avaient des doutes voire ont compris ont même des tremolos dans la voix type "c'est quand même balot"... Mais c'est très récent! Avant, pendant des années, le discours de Manoeuvre là c'était le discours -normal et admis- sur Michael Jackson! C'est si quelqu'un était arrivé sur un plateau pour le défendre qu'on l'aurait regardé avec de gros yeux, avant de le railler! Ca n'est donc pas que Manoeuvre participe à une cabale ou je ne sais quoi, il ne fait que relayer un discours communément admis depuis plus de 10 ans à l'époque sur Michael Jackson...
  22. Perso, ce que j'aime le plus: Mais bien sûr... et parce qu'une moitié de la France a été occupée par les allemands pendant quatre ans ça a complètement chamboulé le calendrier grégorien peut-être? M'enfin ça fait parler d'eux, la preuve!
×
×
  • Créer...