Aller au contenu


Photo

[Réalisateur] Mick Garris : Michael Jackson L'histoire De Ghosts


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 NiKo

NiKo

    Fantôme de passage...

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 4 805 messages

Posté 22 septembre 2013 - 11:04

Michael Jackson l'histoire de GHOSTS

 

 

1p53.jpg

 

Mick Garris

 

 

En 1993, Michael Jackson, s'attelle à la réalisation du clip de IS THIS SCARY ?, censé promouvoir la sortie du film les valeurs de la famille Addams. Mais lorsqu'au mois d'août éclate l'affaire Chandler, Michael est contraint d'abandonner ce projet ambitieux, qui finira par renaître de ses cendres trois ans plus tard. IS THIS SCARY ? devient alors GHOSTS, et la mise en scène en est confiée à Stan Winston. A quoi devait vraiment ressembler IS THIS SCARY ? : le réalisateur Mick Garris, qui a travaillé sur ce projet durant plusieurs mois aux côtés du KING OF POP a répondu à quelques questions.

 

 

**********

 

Dans quelles circonstances avez-vous rencontré Michael pour la première fois ?

 

J'ai fait la connaissance de Michael sur le tournage de Thriller. John Landis, qui est un de mes bons amis, m'avait invité sur le plateau pour assister au tournage de quelques scènes. Un beau jour, John m'a proposé de jouer dans une scène, et c'est ainsi qu'avec ma femme Cynthia, nous nous sommes retrouvés à jouer les zombies ! Lorsque Michael fait irruption dans la maison abandonnée où Ola Ray va se réfugier, c'est moi et ma femme que l'on peut voir à sa droite.

 

 

thriller-clip2.jpg

 

 

Qu'avez-vous pensé de Michael au premier abord ?

 

Sur le plateau, Michael était très calme et réservé. Il ne parlait pas beaucoup et semblait très timide. Mais une fois que les caméras se mettaient à tourner, on avait affaire à un tout autre personnage. Dès que John criait "Action ! ", son immense talent éclatait au grand jour. C'était un spectacle saisissant et captivant à voir.

 

Aviez-vous l'impression à l'époque que vous étiez en train de participer à une œuvre qui ferait date dans l'histoire de la musique ?

 

Nous savions que Thriller était différent de tout ce qui avait été fait en matière de clip vidéo, c'est certain. Mais aucun d'entre nous, sauf peut-être Michael, n'imaginait que nous participions à un moment historique.

 

Comment Michael a-t-il repris contact avec vous pour tourner ce qui allait plus tard devenir GHOSTS ?

 

En 1993, Michael s'est mis à la recherche d'un réalisateur pour tourner le clip de Is This Scary ?, une chanson qui était censée figurer sur la bande originale des Valeurs de la Famille Addams.

Michael venait de travailler sur le scénario du clip avec Stephen King, que je connaissais bien pour avoir adapté son roman, le fléau, en mini-série. Stephen a parlé de moi à Michael, et nous nous sommes rencontrés. C'est comme ça que l'aventure a commencé...

 

 

ghost.jpg

 

 

En quoi le projet Is This Scary ? était-il différent de la version de Ghosts que l'on connaît aujourd'hui ?

 

La trame globale était sensiblement la même, à quelques petits détails près. Par exemple, le personnage du Maire, que Michael a ajouté par la suite, n'existait pas. Mais il y avait bel et bien un groupe de citoyens en colère, qui voulait le chasser de la ville. Deux d'entre eux étaient joués par Troy Evans et Ken Jenkis, qui avaient travaillé avec moi sur le fléau. Étant donné que le clip devait sortir au même moment que les Valeurs de la Famille Addams, il y avait également pas mal de références au film. Christina Ricci et Jimmy Workman, qui jouent respectivement les rôles de Mercredi et Pugsley, étaient dans le clip. Christina était âgée de 12 ans à l'époque, et elle s'est beaucoup amusée sur le tournage.

 

Quelles étaient les ambitions de Michael pour ce clip ?

 

Il voulait tout simplement en faire le court-métrage le plus effrayant qui ait jamais été réalisé. Mais, surtout, j'ai senti à quel point les thèmes abordés, à savoir la haine des gens pour tout ce qui est différent, la souffrance liée au sentiment d'être un paria, lui tenaient à cœur. C'était une œuvre intimement personnelle, qu'il a intégralement payée de sa poche. Ce que les gens ne savent pas, c'est que ces trois années de production ont fait de Ghosts le clip le plus cher jamais réalisé. Is This Scary ?/Ghost a dû lui coûter au bas mot 15 millions de dollars...

 

Avant que la production ne soit stoppée suite à l'affaire Chandler, quelles scènes avez-vous eu le temps de tourner ?

 

Nous avons surtout tourné des scènes en extérieur, où les villageois se rendent au manoir de Michael. Nous avons également travaillé sur de nombreuses scènes d'effets spéciaux, comme celle où Michael tire la langue et déforme son visage. Mais pratiquement rien de ce que nous avons tourné n'a été gardé pour la version que Stan Winston a finie par reprendre en mains trois ans plus tard.

 

Vous n'avez donc pas eu le temps à l'époque de tourner les numéros musicaux ?

 

Hélas non, j'ai cependant assisté aux longues répétitions de ces numéros, qui n'avaient rien à voir avec ceux que vous connaissez aujourd'hui. Les chorégraphies imaginées par Michael étaient complètement différentes ! A l'époque, Michael était vraiment intéressé par ce qu'il appelait le " Step Dance " , un nouveau style de danse venu de la rue. Les chorégraphies de Is This Scary ? étaient inspirées de ce style dont Michael était fan. Pour l'accompagner dans ces numéros, il avait fait appel à des danseurs des rues qui excellaient dans ce domaine. Il n'y avait pratiquement pas  de danseurs professionnels sur ce clip à l'origine.

 

Dans quel état d'esprit était Michael durant le tournage ?

 

De bonne humeur, joyeux, très excité par ce projet. L'arrêt du tournage a été d'autant plus dur pour lui....

 

Que s'est-il  donc passé par la suite ?

 

Durant les 3 ans qui ont suivi, Michael m'a souvent appelé pour me parler de son désir de finaliser ce projet. C'était devenu très important pour lui, presque vital, vu ce qu'il venait de vivre et les thèmes abordés dans le film. Il y tenait plus que tout et en parlait sans cesse. Hélas, lorsque la production a de nouveau démarré, je n'étais pas disponible car j'étais en plein tournage de la mini-série The Shinning. J'aurais vraiment voulu pouvoir terminer le travail mais, avec Stan Winston aux commandes, je savais que le projet serait entre de bonnes mains.

 

Durant toutes ces années pendant lesquelles vous êtes restés en contact avec Michael, vous avez dû nouer des liens privilégiés avec lui....

 

Oui, nous sommes restés en contact permanent pendant de nombreuses années, et je peux dire que nous étions devenus amis. Michael était fasciné par le cinéma, et son grand rêve était de réaliser un film. Un fois il m'a appelé pour que je lui donne des cours de mise en scène. Il voulait même qu'on réalise un film ensemble. je lui ai dit :

" Mike, je serais heureux de bosser avec toi en tant que producteur ou scénariste, mais réaliser un film est la tâche d'un seul homme, alors lance-toi tout seul ! "

Nous avions deux ou trois projets de films ensemble, mais ça ne s'est jamais fait....

 

Avez-vous constaté que Michael n'était plus vraiment le même après l'affaire Chandler ?

 

Michael a toujours été cet homme doux et incroyablement gentil que tout le monde connaît. Mais j'ai toujours senti chez lui une grande fragilité, une sensibilité à fleur de peau, alors imaginez un peu ce qu'il a dû ressentir lorsque la presse l'a traîné dans la boue de cette manière. Je sais aussi qu'il avait déjà à l'époque des problèmes de sommeil. Parfois, pendant le travail de pré-production de Is This Scary ?, il décommandait nos rendez-vous car il n'avait pas dormi de la nuit et se sentait faible. C'était certainement lié à cette pression énorme qu'il semblait toujours avoir sur les épaules. Je pense que cela avait un impact sur sa santé physique. Les dernières fois où Michael et moi nous sommes parlés, j'ai pu percevoir chez lui une certaine mélancolie, une nostalgie au fur et à mesure que les années passaient. Mais il était toujours aussi gentil et attentionné. Ce que je garde comme souvenir de lui, c'est son rire si franc, si communicatif. Quand je repense à lui, c'est avant tout ce rire extraordinaire qui me vient à l'esprit.

 

 

 

________________________________

Pour en savoir plus, deux sujets  à (re)découvrir sur le MJackson :

Le Film Ghosts Et Les Chansons Incluses

Documentaire Inédit Des Scènes De Motion Capture Pour Ghosts

 

 

motspourtous.com / MJackson.fr


Image IPB


#2 Tesla

Tesla

    In The Closet

  • Membre
  • PipPipPipPipPip
  • 1 709 messages

Posté 22 septembre 2013 - 20:33

Merci pour l'article Niko. J'espère qu'on verra des images de Is This Scary? un jour.



#3 Loufok

Loufok

    You know nothing

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 11 273 messages
  • Lieu : Au Nord

Posté 24 septembre 2013 - 10:34

Analyse des chansons et du film Ghosts (cliquez !)






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Site fondé par Rémy Bigot.