Aller au contenu


Photo

[Maj] La Situation Financière De Michael Jackson


  • Veuillez vous connecter pour répondre
132 réponses à ce sujet

#1 Madrygin

Madrygin

    Carni\/ore

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 4 712 messages

Posté 17 juin 2010 - 08:56

News du 6 Juin

La Succession Aurait Engrangé 1 Milliard De $ Depuis La Mort De Michael Jackson



D'apres le Mirror, la succession de Michael Jackson aurait engrangé 1 milliard de $ depuis la mort du chanteur. Cette somme proviendrait des ventes de disques ainsi que des juteux contrats négociés par la succession. Cela représenterait 47 fois la somme gagnée par MJ l'an dernier (avant sa mort je suppose).
Cela représente également 2/3 des sommes gagnées par la succession d'Elvis depuis sa mort en 33 ans. A ce rythme, les enfants de Michael pourrait être milliardaires pour leur 21 ans.
D'après une source, la succession aurait dégagé près de 900 millions de $ en cash, cette somme incroyable n'avait jamais été atteinte par un artiste décédé à ce jour, ce qui fait de Michael le plus grand artiste de tout les temps.
Michael a vendu 450 000 album aux US cela en 4 jours (après son deces) et vendu 2,3 millions de chanson en téléchargement de part le monde. A cela s'ajoute le contrat Sony de 250 millions et celui du cirque du soleil pour 200 millions. Les bénéfices du catalogue ATV et le film This Is It viennent compléter ces sommes.
La succession a gagné une ordonnance leur permettant de ne pas divulguer le détail des gains au public ce qui n'est pas au gout de Joe Jackson qui estime que la succession est "trop secrete" et que "le public a le droit de savoir ce que la succession fait en son nom (a Michael)"
Source : mirror.co.uk/mjackson.fr

EDIT : post unique pour parler de la situation financière de MJ

#2 Slashovic

Slashovic

    Beat It

  • Membre
  • PipPipPip
  • 295 messages

Posté 17 juin 2010 - 11:35

Oui enfin je vois pas ici qui pouvait douté que ces enfants aurait de quoi vivre sur plusieurs génération!

#3 Shymie

Shymie

    Ben

  • Membre
  • Pip
  • 42 messages
  • Lieu : Picardie

Posté 17 juin 2010 - 21:20

Cà  ne m'étonne pas du tout.
Image IPB

#4 Madrygin

Madrygin

    Carni\/ore

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 4 712 messages

Posté 21 juin 2010 - 19:22

La situation financière de Michael toujours précaire ?



D'apres un article du Wall street journal, la situation financière de Michael (enfin des héritiers) serait encore précaire.

Près d'un an après la mort de Michael Jackson , les gestionnaires de sa succession ont stabilisé sa situation financière précaire, mais il reste au moins une grosse dette en cours : un prêt de 300 millions de dollars dû à la fin de cette année.
La mort de Michael aurait engendré 200 $ de dollars de recettes à titre posthume, de quoi payer les dizaines de millions de $ de dettes diverses et d'éviter l'expulsion de sa mère d'Encino.
Depuis la mort de Michael, c'est John Branca et un ami de longue date du chanteur, John mcClain qui s'occupent de la succession de manière énergique. Les principaux bénéficiaires e Michael Jackson sont sa mère de 80 ans katherine et les 3 jeunes enfants du chanteur.
Le décès du chanteur à d'ors et déjà  permis de faire cesser les dépenses.
Grace a toutes les entrées d'argent : recettes des ventes d'album, droit d'édition musicales, droit du film et autres licences, la succession a déjà  payé 200 millions de $ des 500 millions de dettes du chanteur.

La succession a recueilli pas moins de 125 millions de $ en redevances et avances de Sony Corp Sony Music, qui a vendu 31,5 millions albums de Jackson depuis sa mort et prévoit de distribuer un album de musique d'inédits autour de Novembre . Sony Pictures a également versé 60 millions de dollars pour les droits de " This Is It ", le documentaire sur les répétitions de Michael Jackson .

MIJAC , la maison d'édition qui contrôle les droits d'auteur des chansons écrites par M. Jackson , est sur la bonne voie pour générer 35 millions de dollars en droits. La succession a recueilli 11 millions de dollars en dividendes de Sony / ATV Music Publishing, le catalogue qui contrôle 251 chansons des Beatles. Les droits TV et des offres de merchandising pourraient générer 10 millions de dollars, s'ajoute un jeu vidéo et deux spectacles du Cirque du Soleil autour de la musique de M. Jackson et vont fournir des revenus supplémentaires plus tard cette année. L'accord avec Sony Music garantit également à la succession de M. Jackson d'importantes avances de fonds supplémentaires dans les années à venir.

Toutefois , la plus grande obligation financière de Michael jackson n'est toujours pas résolue. Un prêt de 300 millions de dollars à la Barclays PLC, soutenu par sa participation de 50% dans Sony / ATV , arrive à échéance à la fin de l'année . Pour garantir ce prêt en 2006 , M. Jackson a demandé l'aide de Sony , qui a envoyé deux dirigeants à Dubaï pour le rencontrer et négocier les conditions dans lesquelles ils seraient pret à garantir le prêt.
à l'époque, M. Jackson était en danger de défaut de paiement sur un prêt de 270 millions de dollars détenus par les hedge funds Fortress Investment Group LLC . Dans le cadre de l' accord en vertu duquel Barclays a finalement refinancé la dette , M. Jackson a accordé a Sony une option d'achat de la moitié de sa participation dans la société à tout moment pour un prix fixe de 250 millions de dollars . A cette époque l'offrre parraissait généreuse, mais depuis la valeur du catalogue Sony / ATV a grimpé à environ 2 milliards de $.

La succession Jackson et Sony ont eu des entretiens pour savoir si la société est prete à a nouveau garantir un refinancement de la dette contractée par M. Jackson. Dans la négative , la succession pourrait être forcée de vendre sa participation du catalogue Sony / ATV au rabais, mais qui continue de générer suffisamment de liquidités pour effacer le prêt Barclays. Mais Sony pourrait être OK pour parvenir à un accord sur le refinancement, parce que l'achat la part de catalogue de M. Jackson couterait des centaines de millions de dollars pour un actif qu'elle contrôle déjà .

Les finances de MJ était en ruine, outre les 341 000 $ qu'il devait encore à Tom Mesereau qui avait assuré sa défense en 2005, MJ devait encore des mois de factures de retard pour l'entretien de la maison familiale d'Encino, entre autre une facture d'eau et électricité de 9000 $, la société avait menacé de couper le service.
L'avance de 35 millions de $ consentie par AEG pour les frais généraux de Michael a également été remboursée.
Les dettes de MJ étaient si importantes que ses actifs (servant de garantie) étaient écrasés par des taux d'intérêts mirobolants : prêt garanti par Mijac à 16.5 % de taux d'intérêts, les intérêts annuels à rembourser dépassaient les gains du catalogue. Le prêt a été refinancé avec un taux d'intérêt de moins de 4%.

Enfin, concernant Neverland, si la propriété était vendue, Colony Capital serait en droit de récuperer 24 millions de $ de frais avancés pour son entretiens. Pour des raisons logistiques, il est peu probable que Neverland soit un jour transformée en parc de type Graceland.

Source : WallStreetJournal / mjackson.fr

Edit : trad avec l'aide précieuse de google translate, soyez indulgents :P


Edit : je précise qu'un article du même auteur, en date du 16 Mars 2010 indiquait que le catalogue valait 1 milliard.

#5 Lilie

Lilie

    The One and Only

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 5 387 messages
  • Lieu : UK

Posté 21 juin 2010 - 19:59

Si jamais le catalogue ATV n'est plus aux enfants de Mike, là , il y aura beaucoup de questions à se poser...
Image IPB

#6 Madrygin

Madrygin

    Carni\/ore

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 4 712 messages

Posté 21 juin 2010 - 20:04

Comme je l'ai fait remarquer sur un autre topic, la question n'était plus de savoir si MJ voulait ou non vendre le catalogue, mais combien de temps il pouvait encore le conserver au vu de sa situation financière. Je cherche pas a défendre Sony, mais manifestement ils pouvaient refuser d'aider MJ en 2006 et cueillir le catalogue a ce moment là .

#7 Polochon

Polochon

    In The Closet

  • Bibliothécaire
  • 3 414 messages

Posté 22 juin 2010 - 01:39

De toute manière les problèmes financiers de Michael venaient d'une donnée comptable simple, et fréquente: il avait beaucoup d'actifs, mais peu de trésorerie. D'où des appels à l'aide réguliers pour faire face à ses dettes, quand bien même il avait un patrimoine tout à fait susceptible d'y faire face s'il avait voulu en liquider une part. Mais si la valeur de ses actifs était importante, ils ne dégageaient pas des sommes suffisantes pour faire face au train de vie qu'il voulait avoir... en simple: un milliardaire qui percevait au quotidien ce que gagne un millionaire mais voulait vivre son train de vie de milliardaire! D'où des trous... d'où les sommes engragées par la succession n'importent que si elles sont mises en parallèle avec les dettes à éponger, qui sont elles aussi énormes.
+ Il y a du temps avant la fin de l'année, les exécuteurs testamentaires ont déjà  réussi à trouver des arrangements pour d'autres prêts: je ne doute pas qu'il feront leur boulot pour celui-là  aussi.

(...j'espère être à peu près claire, je suis présentement sur les rotules, ça n'aide pas à s'exprimer correctement!)
Image IPB

#8 Lady Jane

Lady Jane

    LADI !!!

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 10 927 messages

Posté 22 juin 2010 - 06:33

Pourtant, il y a quelques temps on parlait de dettes effacées. C'est quoi cette nouvelle dette ? Est-elle réelle ?

On parlait de 200 millions de dettes pas 500 millions.

Cette histoire est louche.





 


#9 Madrygin

Madrygin

    Carni\/ore

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 4 712 messages

Posté 22 juin 2010 - 07:09

Il y a pas mal de chiffres qui se contredisent.
Le magazine Bilboard avance lui aussi la somme de 1 milliard de dollar générés. En y regardant de plus prêt ils font un calcul simple X albums vendu a Y dollars soit X x Y $ gagnés ... idem pour les chiffres de This Is It, on est clairement dans le chiffre de recettes brutes et pas dans ce qui tombe effectivement dans le porte monnaie.
J'ai l'impression que les gains ont suffit a épongé les "petites" dettes directes mais pas le gros prêt de 300 millions de $. L'étendue de ses dettes oscille entre 400 et 500 millions de $ selon les sources, les gains (recettes brutes ou bénéfices nets, c'est pas clair) entre 200 millions (pour cet article mais il me semble tout de même sous estimé) jusqu'à 750 millions voire 1 milliard (brut cette fois ci).

Polochon : il n'y a plus que le train de vie en fait, celui ci est clairement ce qui a provoqué le trou, mais quand ton taux d'intérêt à rembourser dépasse les sommes que tu gagnes effectivement avec tes actifs, la situation est insoluble sauf gagner de l'argent frais rapidement, d'où This Is It.

Edit : un peu plus d'infos sur les gains e MJ dans un article de l'Associated Press, il n'est pas fait mention de cette dette de 300 millions mais ils indiquent que "Les paiements d'intérêts sur la dette restante sont désormais couverts par un flux régulier de trésorerie". Voir l'article ici

#10 Polochon

Polochon

    In The Closet

  • Bibliothécaire
  • 3 414 messages

Posté 22 juin 2010 - 14:21

Ouais bah il s'est fait avoir par les histoires de taux d'intérêt fluctuants quoi, comme à peu près tout le monde aux U.S.A.

Dans tous les cas c'est toujours des évaluations ces trucs-là  oui, pour les dettes comme pour les recettes: difficile de démêler le vrai du faux, quel que soit l'artiste, 'verra bien comment ça se décante plus tard pour les enfants.
Image IPB

#11 Emily

Emily

    Papiers, s'il vous plaît.

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 5 641 messages
  • Lieu : Lyon

Posté 24 juin 2010 - 01:26

Attention, news technique! J'ai traduit de mon mieux, mais si des experts en économie peuvent éclairer davantage, merci à eux.


Plainte déposée par les créanciers du ranch de Neverland



23/06/2010

Une nouvelle plainte des créanciers a été déposée auprès de la Succession Michael Jackson, dans laquelle une société de prêt réclame 4.580.000 dollars pour l'ensemble des services liés au refinancement de Neverland. (ici, renégociation par le rachat d'un crédit immobilier pour obtenir un taux d'intérêts minimal)
Jon Divens, avocat de la compagnie créancière s'est confié à TMZ. Michael avait engagé un refinancement immobilier de Neverland en 2007 et avait obtenu par cette opération un prêt de 45.000.000 dollars.

La société créancière – qui n'est pas l'organisme prêteur, mais l'organisme négociateur de ce prêt - Genesis Group International - a affirmé que Michael Jackson avait accepté de payer les services de refinancement à hauteur de 10% du prêt, assortis d'intérêts: la somme totale s'élevant donc à 4.580.000 dollars.

Genesis explique qu'elle a formulé une demande de paiement courant 2010 auprès de la Succession, qui n'a jamais abouti. Elle réclame cette somme au nom de l'obtention des 45.000.000 dollars qu'elle a réussi à garantir à Michael Jackson, et qui a évité en 2007 la saisie du ranch suite à un fort endettement.

Il est également intéressant de se pencher sur le parcours du propriétaire de la société Genesis, Kevin Kinsey: En 2008, il a été rapporté que Kinsey s'était illégalement présenté lui-même en tant que représentant des MJJ Productions auprès des établissements bancaires, dans l'objectif de garantir l'obtention du prêt.

Mais selon une source issue de la Succession Michael Jackson, Genesis aurait dépassé les délais de prescription, l'empêchant de formuler une demande en justice sur ce point.



Sources: TMZ / Genesisny.net / Pr-inside.com - Traduction: Mjackson.fr


Image IPB
We are the children of one father, if you're looking back don't bother, we are black and white America

Image IPB


#12 Polochon

Polochon

    In The Closet

  • Bibliothécaire
  • 3 414 messages

Posté 24 juin 2010 - 01:31

Pouarf.

De toute manière: on parie combien qu'il n'a aucun document valable pour justifier ces 10%, genre un papier où Michael reconnaît lui devoir cette commission s'il arrive à mener cette mission à bien?

J'aime les comiques.
Image IPB

#13 Madrygin

Madrygin

    Carni\/ore

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 4 712 messages

Posté 24 juin 2010 - 09:42

"Le catalogue n'est pas à vendre"


Selon 2 personnes ayant connaissance de la situation, les exécuteurs testamentaires ont décidé de conserver les parts du catalogue ATV.
Il semblerait qu'après la mort de MJ, la possibilité de vendre ces parts aient été envisagée, ce n'est plus la cas. Cela nécessitera le refinancement d'un prêt de 300 millions de $. Le catalogue est lui estimé entre 1,5 à 2 milliards de $ ce qui aurait suffit à éponger l'intégralité de la dette de MJ.
John Branca, qui avait négocié l'achat de ce catalogue a tenté d'éviter sa vente en raison de sa valeur à long terme et aux revenus qu'il génère.
Dans un e -mail envoyé quelques jours après la mort de Jackson le 25 Juin de l'année dernière , Branca a déclaré que le catalogue Sony/ATV "n'est pas à vendre . " Néanmoins, il n'était pas sûr qu'une vente puisse être évitée en raison d'un prêt de 300 millions de dollars accordé à Jackson , qui a été refinancé par Barclays PLC , et qui est garanti par le catalogue.


(la suite reprend les informations citées plus haut)

Source : Bloomberg BusinessWeek / mjackson.fr

#14 meene

meene

    Ben

  • Membre
  • Pip
  • 15 messages

Posté 24 juin 2010 - 10:10

Beaucoup se réveillent lorsque la mort de Michael est au centre de toutes les conversations.
Profiteurs. C'est moche.

#15 Emily

Emily

    Papiers, s'il vous plaît.

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 5 641 messages
  • Lieu : Lyon

Posté 24 juin 2010 - 13:55

"Le catalogue n'est pas à vendre"

(...)
John Branca, qui avait négocié l'achat e ce catalogue a tenter d'éviter sa vente en raison de sa valeur a long terme et aux revenus qu'il génère.
Dans un e -mail envoyé quelques jours après la mort de Jackson le 25 Juin de l'année dernière , Branca a déclaré que le catalogue Sony/ATV "n'est pas à vendre . "

Source : Bloomberg BusinessWeek / mjackson.fr


C'est la grande fierté de Branca que d'avoir réussi à négocier l'acquisition de ce catalogue. La succession peut être tranquille, il se battra corps et âme pour éviter sa revente.


Image IPB
We are the children of one father, if you're looking back don't bother, we are black and white America

Image IPB


#16 RockYourWorld

RockYourWorld

    Obli♦ion

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 18 565 messages
  • Lieu : Temple of my GOD

Posté 24 juin 2010 - 14:21

Une excellente nouvelle pour le patrimoine financier de Michael ( donc ses enfants ).

Ce serait vraiment du suicide de vendre ce catalogue, c'est surtout grâce à ça que Michael a réussi a encore tenir financièrement ( malgré les multiplies prêts après ses problèmes financiers ), puisqu'il avait un gage d'avoir une pièce valant des millions de dollars à l'époque ( qui on sait tous en vaux bien plus ). Et ici on a la confirmation qu'il sera pas vendu.

Ça restera sa meilleure affaire financière, et tant que le catalogue reste dans la famille ( pour ses enfants ) ils seront plus ou moins en sécurité.

#17 Madrygin

Madrygin

    Carni\/ore

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 4 712 messages

Posté 24 juin 2010 - 14:28

Confirmation confirmation, on a seulement confirmation qu'ils veulent pas vendre, reste a voir comment ils renégocient ce fameux prêt.

#18 edayupal

edayupal

    In The Closet

  • Membre
  • PipPipPipPipPip
  • 1 125 messages

Posté 04 juillet 2010 - 17:54

Nouveau développement dans l'affaire qui oppose Allgood Entertainment et Michael Jackson, une affaire qui avait empoisonné les derniers mois de la vie du Roi de la Pop. [cf. News du 03/06/2009]

Un juge fédéral de Manhattan, Harold Baer Jr, a rejeté la plupart des poursuites d'Allgood Entertainment , qui réclame 300 millions $ à M. Jackson, Frank Dileo et AEG Live , le promoteur des concerts «This Is It».

Allgood Entertainment affirme que courant 2009, M. Jackson est revenu sur sa décision de participer à un concert familial qu'elle devait organiser.
Le concert était prévu en 2010 et aurait dû avoir lieu au Texas.

La société réclame un peu plus de 300 millions de dollars pour ce concert et la rupture de contrat de Michael mais pour rappel, quand MJ était encore vivant , la société réclamait «seulement» 40 millions de $. La facture s'est donc considérablement alourdie...

Selon la plainte, Dileo aurait signé un accord avec Allgood pour ce concert intitulé provisoirement «The Jackson Family Reunion: A Concert for the World«, en contrepartie de 24 millions de dollars.
2 millions de dollars seraient également allés dans les poches de Dileo Entertainment en tant que paiement partiel.

F. Dileo aurait dit au président d'Allgood, Patrick Allocco, qu'il était le manager de Michael Jackson et «pouvait faire en sorte que cet événement devienne une réalité«.
Dileo aurait indiqué qu'il avait déjà  parlé de l'idée à MJ , qui s'était montré «très intéressé,» et qu'il avait la possibilité de signer pour lier Michael Jackson ou la famille Jackson à des obligations contractuelles.

Après que le contrat ait été signé, Allgood a appris que Jackson et Dileo faisaient «secrètement équipe» avec AEG Live pour produire un concert ou une série de concerts à Londres, avec «peut-être un concert en «pay-per-view» en cas de regroupement de la famille Jackson sur scène.»

Allgood affirme que AEG aurait signé le contrat avec Michael Jackson pour les concerts de Londres en ayant connaissance du contrat qui l'engageait déjà  avec Allgood Entertainement : la toute puissante société AEG Live aurait fait comprendre à M. Jackson qu'elle était en position de force dans l'industrie du spectacle et qu'il pouvait donc ne pas honorer le contrat avec AllGood.
Le juge n'est pas convaincu par cette thèse.

Les avocats de Dileo ont cherché à démontrer que les documents signés entre lui et Allgood n'étaient qu'une lettre d'intention formulant un accord de principe et non un contrat exécutoire.
Le juge Baer a d'ailleurs noté à ce sujet que «le lieu de la performance n'[était] pas répertorié et qu'un certain nombre de conditions [étaient] , au mieux, vaguement décrites ou [mises en négociation] à une date ultérieure». Il a également ajouté que le contrat exigeait une sorte de «confirmation écrite» de Michael Jackson et, éventuellement, de la famille Jackson.

Même si le juge s'est montré très sceptique sur le fait que la situation corresponde véritablement à un accord complet et applicable, il estime qu'il est nécessaire de mener l'enquête pour établir les faits.
A ce jour, il considère qu'il y a une «ambiguïté factuelle suffisante» et qu'il ne serait pas approprié de rejeter l'étude de ce cas devant un tribunal.
Il a toutefois rejeté la plainte pour fraude formulée par Allgood mais accepté que celle pour «rupture de contrat» fasse l'objet d'un procès.

La société Allgood Entertainment affirme pour sa part que le document signé est un contrat exécutoire et non une lettre d'intention.

Le procès est prévu pour le mois d'octobre.

Sources : courthousenews.com / MJLegend
somewhere over the rainbow

#19 Madrygin

Madrygin

    Carni\/ore

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 4 712 messages

Posté 04 juillet 2010 - 18:26

Ah merci, j'avais vu la news beaucoup moins complète sur TMZ :P, il ne reste plus qu'a voir comment ça va se passer et comprendre la réelle implication de DiLeo la dedans.

#20 Emily

Emily

    Papiers, s'il vous plaît.

  • Membre
  • PipPipPipPipPipPip
  • 5 641 messages
  • Lieu : Lyon

Posté 04 juillet 2010 - 21:07

La société réclame un peu plus de 300 millions de dollars pour ce concert et la rupture de contrat de Michael mais pour rappel, quand MJ était encore vivant , la société réclamait «seulement» 40 millions de $. La facture s'est donc considérablement alourdie...


ça faisait un petit moment qu'on n'avait pas de nouvelles de cette affaire. Il me semble bien que des pourparlers assez engagés étaient en cours quand la société a réclamé des dommages-intérêts, mais aucun contrat n'a été fait en bonne et due forme.

Il y aura sûrement un compromis pour rupture de négociations dommageables puisque la société de Dileo a fait rentrer de l'argent (j'avoue que je ne connais pas le droit américain là -dessus), mais le juge prendra en compte la mauvaise foi de AllGood qui a profité des évènements pour multiplier sa réclamation par 8000! Ou tout du moins, l'allocation d'une telle somme par un juge me semble plus qu'illusoire.


Image IPB
We are the children of one father, if you're looking back don't bother, we are black and white America

Image IPB





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Site fondé par Rémy Bigot.